La place de l'animal

Notre rapport avec notre compagnon est parfois ambigu et sujet à questionnement car il peut devenir névrosé par notre faute. Il m'arrive souvent de travailler avec des animaux déséquilibrés de par le fait de leur propriétaire.

Je m'interroge sur notre rapport aux animaux lorsque je suis témoin des faits suivants : La propriétaire d'une jeune chatte a demandé à ce qu'elle soit euthanasiée parce qu'elle vomissait. Après avoir communiqué avec la minette, il s'est avéré que la personne avait un problème de nourriture. Elle rationnait et empêchait sa minette de manger à son rythme, ce qui provoquait des vomissements chez cette chatte sous-alimentée.

Que faut-il penser de cette minette à bout de souffle, à bout de vie qui reste au prix de grandes souffrances parce que sa maîtresse a besoin de prouver que la foi peut tout ?

Qu'en est-il des chiens qui sont sous contrôle permanent de maîtres (terme adapté) qui donnent ordre et contre-ordre et qui s'étonnent par la suite que l'animal soit anxieux et n'obéisse pas correctement.

Si nous voulons être de bons gardiens, il est nécessaire de se remettre en question, d'être dans l'écoute et le respect et de faire preuve de bienveillance envers nos animaux.

L'amour véritable consiste à respecter l'intégrité de nos compagnons plutôt que de leur imposer nos choix.

Les problèmes comportementaux

 Qu'est-ce qu'un problème comportemental ?

  • Un problème de comportement, c'est un comportement anormal par rapport au fonctionnement de l'animal.

Un chaton qui attaque les chevilles n'a pas un problème de comportement, il s'agit tout simplement d'un instinct de chasse et souvent un signe d'ennui si il a passé la journée seul en appartement. Un chiot de 3 mois débordant d'énergie n'a pas de problème de comportement.

  • Pour dire qu'il y a un problème de comportement, il faut avoir éliminé les causes physiques. Un chat qui urine partout peut avoir un problème de cystite.

Il se peut  que, lors d'un trouble de comportement, l'animal reflète une de vos difficultés. C'est parfois le cas avec les problèmes de « pipi » ou de marquage. Ils peuvent être le reflet d'une difficulté comme : « prendre sa place, se positionner ».

Lorsqu'il y a un problème de comportement, il est parfois facile de le résoudre en expliquant à l'animal les raisons d'un changement ou en l'écoutant pour connaître le motif de sa frustration. Lorsqu'un changement se prépare, il est important de leur expliquer ce qui va se passer, par exemple lorsqu'ils sont laissés aux soins d'une autre personne de manière temporaire ou définitive.

J'accueille régulièrement des animaux maltraités ou au passé difficile.Il faut de la patience pour qu'un animal traumatisé retrouve son équilibre et sa confiance en l'humain. Cela se fait peu à peu lorsqu'il se rend compte que la main n'est pas toujours là pour frapper mais aussi pour caresser. Il a besoin de prendre conscience que l'ancien schéma, établi dans sa vie au cours des années, n'a plus lieu d'être.

Les animaux font preuve d'une grande résilience et ils ont une capacité d'évolution exceptionnels. La plupart d'entre eux prennent un nouveau départ lorsqu'ils rencontrent des humains cohérents, patients et aimants.