"L'intuition, la sympathie et l'empathie sont les tremplins vers la compassion."

Gregg Bradden - "Nous ne sommes pas ce que la science a dit de nous."

Pourquoi « sympathie animale ? ». La sympathie, c’est la relation entre des êtres qui, ayant des affinités, se conviennent et se plaisent spontanément. Si le dictionnaire ne parle que d’affinités entre humains, cette définition correspond également aux sentiments que nous pouvons éprouver avec les animaux et vice-versa. Être en sympathie, c’est une rencontre de cœur à cœur.

Avec les animaux, nous pouvons entretenir une relation complexe, empreinte de complicité et d’amour. Ils expriment leurs sentiments par leurs mimiques,  leurs attitudes.

Les animaux sont télépathes et il leur est facile de déchiffrer nos messages ou nos émotions. Ils n'arrivent jamais par hasard et la relation est double. Ils nous aident dans nos vies en nous apportant leur amour et leur soutien dans les épreuves que nous traversons. Ce sont des compagnons fidèles qui savent compatir sans jugement. De notre côté, nous devons contribuer à leur épanouissement en leur offrant les meilleures conditions de vie possible.

À leur écoute, nous pouvons pouvons éprouver des sentiments profonds qui nous aide à développer notre intuition. Lorsqu'ils traversent des épreuves, notre empathie peut nous amener à la compassion. Voici ce qu'en dit Gregg Braden dans son livre "Nous ne sommes pas ce que la science a dit de nous" (Page 163). "Avec la compassion, nous nous impliquons. Nous agissons pour essayer d'alléger la souffrance d'autrui. Cependant, tandis que nous espérons que nos actions pourront contribuer à soulager la souffrance des autres, il s'agit moins du résultat lui-même mais du changement que la compassion opère en nous lorsque nous sommes conduits à faire des choix. Quand ces choix sont habités par la compassion, celle-ci devient intégrante de nous et se reflète dans tout ce que nous faisons."