La souffrance de Gallile qui avait vécu en cage pour se retrouver par la suite dans un refuge m'a sensibilisée à la souffrance animale. Au fil du temps, il m'est devenu indispensable d'avoir un engagement dans la protection animale. Mon but est de réhabiliter des chats maltraités en utilisant tous les outils à ma disposition : expérience pratique, communication, fleurs de Bach, travail vibratoire et ce, avec l'aide de quelques amies impliquées dans les mêmes domaines que moi.

J'accorde une attention particulière aux fins de vie.

Pour parvenir à mes fins, j'ai déménagé en Bourgogne en 2014 et j'ai créé une association de protection animale : Les Chats du Pèlerin